Anne-Sophie Turion

Happy end

format : 178 pages augmentées d’errata
édition : Immixtion Books

des extraits de « Happy end » ont été présentés sous la forme d’une lecture performée au Kunsthal Aarhus (Danemark).  Avec la participation de Richard John Jones (traduction live en anglais) et Johanne Kjærgaard (traduction live en danois).

Où commence le voyage ? Quand l’avion décolle, lorsqu’il il atterrit, ou dès le moment où l’on commence à l’imaginer ? Je penche vers la dernière option.

Happy end est un récit d’anticipation dans lequel j’imagine avec le plus de détails possibles mon séjour à Aarhus, la ville la plus heureuse du monde*. J’ai écrit à partir de toutes les sources que j’avais à ma disposition en amont du voyage : Google earth, Google maps ou Google images, études statistiques, sites touristiques, blogs de voyageurs, plannings, réservations Airbnb, mails liés à l’organisation du séjour, etc. Le récit se tisse à partir de ses sources, les extrapole et les juxtapose à mes préoccupations intimes, mes attentes, mes fantasmes.

* Aarhus est la ville la plus heureuse du Danemark, le Danemark est pays le plus heureux du monde. Ce qui, par déduction, en fait donc la ville la plus heureuse du monde (source : World happiness report).