Anne-Sophie Turion

Je ne suis pas là pour le moment

On/Gallery, Pékin (Chine)
Avec le soutien de l’Institut français

Durée : 20 minutes
Interprétation et traduction live : Marion Bocquet-Appel, Wang Lingyun
Matériaux : 1 ordinateur pilote, 1 ordinateur piloté à distance, 1 vidéoprojecteur, 1 écran LCD, logiciel skype, séquences sonores et vidéo quicktime, pull, feuilles A4 imprimées

Le 17 octobre à 7h50 j’aurai dû être à l’aéroport Charles-de-Gaulle, assise dans la salle d’embarquement pour le vol A398 à destination de Pékin. Le 18 octobre à 8h25 heure locale, j’aurai dû être debout dans la file d’attente de la douane chinoise. Le 26 octobre à 18h00 heure locale, j’aurai dû être en train de parler au micro, face au public venu assister à ma performance, dans une galerie du quartier de Songzhuan. Mais je n’étais pas là.

Dans cette performance, je suis à Paris et le public est à Pekin. Je m’adresse au public par Skype (appel vidéo et chat en direct) et grâce à deux ‟avatars” présents sur place : une interprète franco-chinois et une performeuse. Grâce à un système de pilotage à distance je manipule en direct des sons et et séquences vidéos pré-enregistrées.

La juxtaposition de ces différentes strates narratives racontent mon absence, non sans entretenir l’ambiguité de mon ‟alibi”: le spectateur ne peut finalement démêler le vrai du faux; entre un vol de passeport accidentel et une absence planifiée et établie comme protocole même de la performance.