Anne-Sophie Turion

Le poil de la bête

Production déléguée : Actoral
Avec le soutien de la Drac Ile-de-France (aide au projet), d’Actoral (Marseille), du 3bisF (Aix-en-Provence), de Montévidéo (Marseille), de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP), du CNC –DICRéAM (aide au développement, aide à la production), du programme de recherche Les réalisateurs (Nantes), de Centrale Fies (Italie), du VIVAT – scène conventionnée Danse & Théâtre d’Armentières, de la Ménagerie de verre – Paris (dans le cadre des Studiolabs).

Durée : 50′
Conception, scénographie et interprétation :
Jeanne Moynot & Anne-Sophie Turion
Collaboration artistique : Elise Simonet
Regard extérieur : Christophe Ives
Création lumière : Serge Damon
Création sonore : Yann Cleary
Assistant : Paul Garcin

Seul celui qui a emprunté la route connaît la profondeur des trous. Avec ce premier spectacle, nous mettons les mains dans le cambouis pour apprivoiser nos affects mal gérés et nos frayeurs archaïques. Entre road movie qui patine et odyssée mélancolique, Le Poil de la bête laisse surgir une parole crue, qui tranche avec le reste. Le reste : des bruits de corps, des coups de tonnerre, des silences qui transpirent. Déclinant notre appétence pour le visuel et le vivant, nous jouissons de tous les ressorts de la mécanique spectaculaire. La scène devient un véritable plateau de tournage : une pleine lune est gonflée à la force des poignets, la façade d’un temple grec surgit au milieu d’un champ de ruine en mousse, tandis qu’une voiture miniature traverse le plateau à grands renforts de bruitages de course-poursuite.